Nos membres

Damned Films

Yohann Cornu

Créée en 2011 et basée à Bayonne, Damned Films se consacre tout d’abord à la distribution de films indépendants avant d’étendre en 2014 son activité à la production de longs métrages de fiction.

  • 10, rue Suzanne Garanx – 64100 Bayonne.
  • Année de création : 2011.
  • Courts et longs-métrages de fiction.

 

Retrouvez le catalogue complet de Damned Films sur son site.

UNIVITELLIN (court-métrage), de Terence Nance – Festival de Rotterdam 2016, qualifié pour les Oscars 2018

ILLÉGITIME, d’Adrian Sitaru – Festival de Berlin 2016 / Prix CICAE Forum

GABRIEL ET LA MONTAGNE, de Fellipe Barbosa – Festival de Cannes 2017 – Semaine de la Critique – Prix Fondation Gan et Prix Révélations France 4

DOMINGO, de Clara Linhart et Fellipe Barbosa – Festival de Venise 2018 – Giornate degli Autori

A LA FOLIE, d’Audrey Estrougo – en post-production

ANATOMY OF TIME, de Jakrawal Nilthamrong –en tournage

Actualité

Territoire(s) d’images 2019, c’est fini

Grâce à l’engagement de toutes et tous, les rencontres se sont déroulées tambour battant pendant deux journées en présence de nombreux professionnels. Nos partenaires étaient présents : Alca, la région Nouvelle-Aquitaine, la Drac, et la Ville de Limoges (et notamment les équipes de la BFM) que nous remercions chaleureusement de leur soutien.

Nous avons commencé avec une intense séance de pitchs de 5 films documentaires présentés par les lauréats de la formation Le Socle en présence de leur formateur Olivier Daunizeau. Le public de producteurs et de diffuseurs a pu échanger avec les lauréats dans un temps de questions-réponses, puis autour d’un verre et en rendez-vous individuels.

Olivier Daunizeau (Le Socle Formations)

Mégane Verdier, lauréate

Arnaud Jamin, lauréat

Emma Le Bail – Deconchat, lauréate

Guillaume de Salvert, lauréat

Nora Guelton et Julia Zimmerlich, lauréates

Fabrice Marache (Peña – L’Atelier Documentaire)

Jean-François Karpinski (France 3 Nouvelle-Aquitaine)

Un public nombreux

Marc Wilmart, président, et Patrick Malefond, chargé de mission, sont venus nous présenter la Cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine,  et échanger sur ses objectifs de collecte, de conservation et de valorisation des fonds de notre région.

Marc Wilmart et Patrick Malefond (Cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine)

La table ronde prévue sur le développement de films a dû être annulée et c’est à la place l’assemblée générale de la Peña qui s’est déroulée à huis clos, avant la projection du programme de courts-métrages de films des membres de notre association, en présence des producteurs des films présentés.

La programmation de la deuxième journée a pu être intégralement maintenue, avec une table ronde dédiée à l’articulation des acteurs de la diffusion des films d’initiative régionale, en présence des Yeux verts, des Rencontres internationales du moyen-métrage de Brive, d’Alca, de Cina et du producteur et distributeur Damned Films. La rencontre était modérée par Marc Faye, membre de la Peña et producteur (Novanima). Elle fut l’objet de discussions intenses, grâce aussi aux interventions d’exploitants et de médiateurs venus partager leur point de vue.

David Hurst (Peña -Dublin Films)

Olivier Gouery (Les yeux Verts) et Maguy Cisternes (Rencontres internationales du moyen-métrage de Brive)

Emmanuel Feulié (Alca), Marc Faye (Peña-Novanima) et Yohann Cornu (Damned Films)

Emmanuel Feulié (Alca) et Marc Faye (Peña – Novanima)

 

Yohann Cornu (Damned Films) et Rafael Maestro (Cina)

 

Les rencontres se sont closes par un échange axé sur la décentralisation du cinéma et de l’audiovisuel en présence de Marie-Ange Magne  (députée de Haute-Vienne et rapporteure du rapport Médias, livre et industrie culturelle), Eric Correia (conseiller régional Nouvelle-Aquitaine, délégué aux droits culturels, économies créatives et innovation) et Marie-Hélène Virondeau (conseillère cinéma-action culturelle à la DRAC), modéré par David Hurst, président de la Peña et producteur (Dublin Films).

Marie-Hélène Virondeau (Drac)

Eric Corréia (Conseiller régional Nouvelle-Aquitaine) et David Hurst (Peña – Dublin Films)

Marie-Ange Magne (Députée Haute-Vienne et rapporteure du rapport Médias, livre et industries culturelles)

Merci à toutes et tous et à l’année prochaine !

 

Actualité

Territoire(s) d’images 2019, le Programme !

Voilà le programme de Territoire(s) d’images 2019 !

Télécharger et consulter le programme

Changements : Présentation de la cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine par Patrick Malefond mardi 10 à Midi à la BFM. Table ronde sur l’écriture et le développement annulée. Toute la programmation est sinon maintenue.

 

Télécharger la brochure de présentation des lauréats des pitchs du Socle
Télécharger et consulter le programme de projections

Lieu : Limoges. Auditorium Clancier, Bibliothèque francophone multimédia, 2 place Aimé-Césaire, 87000 Limoges.

Dates et horaires : Mardi 10 et mercredi 11 décembre à partir de 10h.

Région invitée : les Hauts-de-France (en présence de Pictanovo, de l’ACAP, des producteurs et auteurs de la Région).

Territoire(s) d’images est soutenu par :

Merci à Novanima pour l’image extraite de Riviera de Jonas Schloesing : En savoir plus sur le film

 

Activité des membres

Novanima doublement sélectionné aux César !

Deux films produits par le producteur néo-aquitain Novanima ont été retenus dans la sélection courts-métrages d’animation des César.

Les votes seront ouverts le 2 janvier 2020.

Il s’agit de :

Mon Juke-Box de Florentine Grelier, soutenu aussi par TV7 Bordeaux dans le cadre du COM Nouvelle-Aquitaine. Voir la bande annonce Fiche technique du film

Riviera de Jonas Schloesing, par ailleurs présélectionné pour les Oscars 2020. Voir la bande annonceFiche technique du film

 

 

Actualité

Rejoignez le rendez-vous des professionnels de l’audiovisuel et du cinéma de Nouvelle-Aquitaine

Territoire(s) d’images 2019

Mardi 10 et mercredi 11 décembre

Limoges

Auditorium de la Bibliothèque francophone multimédia

Durant ces deux journées de rencontres dédiées à la production audiovisuelle et cinéma d’initiative régionale seront particulièrement abordées les questions de développement et de diffusion des films produits depuis la Région.

Pour dialoguer avec nous cette année, la Région Hauts-de-France est notre invitée.

Nous aurons aussi le plaisir d’accueillir pour la première fois les lauréats de la formation du Socle qui viendront pitcher leurs projets de films documentaires.

Ces rencontres sont gratuites  et ouvertes à toutes et tous, étudiants, enseignants, auteurs, producteurs, techniciens, exploitants, diffuseurs, festivals, associations professionnelles, institutions.

 

 

 

Nos membres

Mamalova Productions

Noël Magis

Mamalova Productions est une société de production indépendante de fiction, installée à Bordeaux.

  • 49, cours de la Martinique, 33 000 Bordeaux.
  • Année de création : 2015.
  • Fiction /Clip.

 

Retrouvez le catalogue complet de Mamalova sur son site.

 

Melon Grab Pastel
2017 – Fiction – 10’.

Réalisation : Andrew Lee.

Pursekey Production (Australie). CNC – Sacem – Screen Australia – Art Central.

Prix du meilleur film au Paris Surf & Skateboard Film Festival 2017 – Prix du meilleur court-métrage au Flickerfest 2017 (Australie).

Corey et Jaxon passent toutes leurs journées à « skater » ensemble dans leur ville natale de la Central Coast Australienne. Jusqu’au jour où Corey doit déménager pour partir vivre avec sa mère, suite à la séparation de ses parents.

En savoir plus

2018  – Clip – Animation 2D 3D –  1’59 .

Réalisation : Vladimir Mavounia Kouka.

Odezenne – CNC – Festival du film d’animation de Rennes

 

Au milieu d’une carrière où sont sculptés une multitude d’objets à même la roche, un personnage monstrueux dort. Nous traversons avec lui ses angoisses et ses désirs.

En savoir plus

 

 

Nos membres

Bien ou Bien productions

Zangro

Bien ou Bien Productions considère son travail de production comme celui d’un artisan d’histoires. Notre volonté est de mettre en lumière des créations issues de nos réalités sociales. Nos films se distinguent dans les festivals du monde entier et reflètent nos désirs de production : promouvoir, à notre mesure, des réalisateurs auxquels nous reconnaissons un regard singulier sur notre monde.

  • 2 Rue Gabriel-Fauré, 33 150 Cenon.
  • Année de création : 2011.
  • Fiction (court-métrage, long-métrage, unitaire TV).

 

 

Mignonnes Ramdam
2019 – Fiction, drame – 1h34’.

Réalisation : Maïmouna Doucouré.

Coproducteur : France 3  Cinéma

2017 – Fiction, Pilote série TV – 26’.

Réalisation : Zangro.

Première mondiale : Festival de la Fiction TV de La Rochelle en septembre 2017 (Prix de la Meilleures Série 26′).

 

Maman(s)
2015 – Fiction, drame – 21’.

Réalisation : Maïmouna Doucouré.

Première mondiale : Festival de Gindou en mai 2015.

Le film a fait l’objet de presque 200 sélections en festivals et a obtenu 68 prix. Il a notamment reçu le César du meilleur court métrage 2017, ainsi que les premiers prix des festivals de Toronto et de Sundance.
Plus récemment, le 8 mars 2019, Maïmouna a reçu le Academy Gold Fellowship Award de l’Académie des Oscars, qui récompense la carrière la plus prometteuse du cinéma.

 

 

Nos membres

Uproduction

Jean-Raymond Garcia

Notre objectif principal porte sur le développement, la production et la coproduction de fictions (courts & longs-métrages) de cinéastes français et internationaux. Structure cinéphile à la recherche dʼunivers cinématographiques forts, nous accordons une attention particulière au cinéma de genre dans toute sa diversité.

  • 18, rue Porte-Dijeaux, 33 000 Bordeaux.
  • Année de création : 2012.
  • Fiction, courts- et longs-métrages.

 

Un peu après minuit

2017 – Fiction – 22’.

Réalisation : Jean-Raymond Garcia et Anne-Marie Puga.

Première mondiale : Fantasia International Film Festival 2017 – (Montréal) Canada

Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 – France

Sélectionné pour le César 2019 du meilleur film de court-métrage

Sélectionné pour le prix du court-métrage France TV  – 2019

Sélectionné à la 16ème édition du prix Unifrance du court-métrage – Cannes 2018

New Renaissance Film Festival 2019 –  Amsterdam, Best Horror Short

ALIFFF (Apocalypse Later International Fantastic Film Festival) 2018 – USA, Best Horror Short

CIMIFF (Ciudad de México International Film Festival) 2018 – México, Best Terror Short Film

South Film and Arts Academy Festival 2018 – Chili, Best Terror Short Film – Best Lead Actress – Best Young Actor – Best Cinematography – Best Art Direction

New York City Independent Film Festival 2018 – USA, Best Horror Short Film

 

Meurs, Monstre, Meurs
2018 – Fiction – 1h49’. Réalisation : Alejandro Fadel.

Production : La Union de los Rios, Rouge International, Uproduction et Cinestacion.

Première mondiale : sélection officielle Un Certain Regard 2018 et palmarès Festival Internacional de Cine de Mar del Plata 2018, “Premios no oficiales” pour l’Argentine : meilleure direction artistique, meilleur montage, meilleur acteur, meilleure musique originale

FIFIB (Festival international du film Indépendant de Bordeaux) 2018, prix de la sélection internationale

Sitges Film Festival (Festival Internacional de Cinema Fantàstic de Catalunya) 2018, prix du meilleur film – Section Blood Window

 

 

Nos membres

La Chambre aux Fresques

Thomas Schmitt

Créée en juin 2015, La Chambre aux Fresques est une société de production généraliste qui a un attrait particulier pour l’animation et le documentaire — et leur « mariage ». Installée au Château de Pruniers, le long de la vallée de la Gartempe, et à Poitiers (Vienne) dans l’immeuble de Level 6 — avec un pied à terre parisien, la société a pour volonté de produire des œuvres originales au geste esthétique fort et traitant le plus souvent de questions artistiques, sociales ou politiques.

  • Château de Pruniers, 86 500 Pindray.
  • Année de création : 2015.
  • Documentaire, fiction et animation. Web-séries, longs-métrages, courts-métrages.

 

Retrouvez le catalogue complet de La Chambre aux Fresques sur son site.

Le Triomphe des images, il y a 1000 ans
2017 – Documentaire – 52’. Réalisation : Jérôme Prieur.
Coproducteurs : France Télévision.Première mondiale : FIFA (Festival International du Film sur l’Art) – Montréal (Canada) – FIFA Compétition. Diffusion le 14 août 2017 sur France 3.XIe-XIIe siècle : Poitou, Berry, Bourgogne, un peu partout en France, des grands abbayes aux églises de village, la peinture envahit les murs. Elle exprime ainsi le parti pris de l’Occident chrétien pour l’image, 200 ans après la crise des icones à Byzance.Classé patrimoine mondial de l’Unesco, l’Abbaye de Saint-Savin constitue en France le plus grand ensemble de peintures du XIe siècle, « La chapelle Sixtine de l’art roman » selon André Malraux. A une centaine de kilomètres, la petite église de Saint Martin à Vic-Nohant est elle aussi couverte de scènes peintes, presques contemporaines, d’un style très différent. Le film interroge, en toute liberté, ce patrimoine avec des historiens et des peintres. Il questionne l’image chrétienne, met en perspective ce fait religieux, fait apprécier un geste peint, saisir la rareté et la singularité de ces lieux méconnus et pourtant exceptionnels…

Voir la bande-annonce

Algérie, des soldats à la caméra
2018 – Documentaire – 52’. Réalisation : Jean-Pierre Bertin-Maghit.

Coproducteurs : France Télévision.

Première mondiale : Festival international du film d’histoire de Montréal.

À l’occasion des 60 ans du « Je vous ai compris ! » du Général De Gaulle, en plein milieu de la guerre d’Algérie, Algérie, des soldats à la caméra de Jean-Pierre Bertin-Maghit revient sur l’expérience de cette guerre au goût amer vécue par les soldats du terrain et notamment les appelés, à partir de films tournés et commentés par eux. 60 ans après les événements, la plupart de ces hommes sont encore en âge de se remémorer avec une certaine précision ce qu’ils ont traversé et d’autant plus devant les images qu’ils ont réalisées à l’époque.  Nourri de mémoires individuelles, sans idéologie, ce documentaire est aussi une exploration du cinéma amateur et du témoignage qu’il nous laisse, ou nous permet d’aller chercher.
Ce film est une manière de revivre à hauteur d’homme cette histoire pleine de ressentiments à travers ses acteurs de base, des appelés pour la plupart, et les archives qu’ils en ont tiré.

Voir la bande-annonce

Kétokolé
2018 – Animation – web série – 52’ x 1’30. Réalisation : Yannick Jaulin et Gabriel Picard.

Coproducteurs : France Télévision.

Première diffusion : 11 septembre 2019 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine.

KETOKOLE est une série d’animation de 52×1’30 qui explore les mots du poitevin-saintongeais. Chaque film se concentre sur un mot, un verbe, une expression, une question : de la cagouille à la grole, de Kétokolé ? à la boulette d’au ghe’neuil, de buffer à bouliter… 52 vocables du parlanghe seront ainsi évoqués.

 

 

Nos membres

Anekdota Productions

 

Anekdota – mot grec qui signifie histoire inédite – est une société de production audiovisuelle, créée en 2001, dont l’activité principale est la production de documentaires de création. Éclairer des pans du passé restés dans l’ombre de l’histoire officielle, porter un regard critique sur l’actualité, saisir dans les faits de société les enjeux vitaux, tels sont les objectifs qui définissent notre ligne éditoriale. Anekdota est basée à La Rochelle, ainsi, nos films, à l’instar des grands voiliers d’antan, explorent le monde et participent à la diffusion des idées et des connaissances, rendant universelles nos histoires singulières.

  • 4 Rue de la Désirée, 17 000 La Rochelle.
  • Année de création : 2001.
  • Documentaires de création.

 

Retrouvez le catalogue complet d’Anekdota Productions sur son site.

Au temps des Américains   
2016 – Documentaire de création – 52’.

Réalisation : Yves-Antoine Judde et François Vivier.

Avant-première aux Escales Documentaires 2017. Diffusion France 3 Nouvelle-Aquitaine et Histoire.

En 1950, cinq ans après la libération et le départ de l’armée américano-canadienne du territoire français, le climat de la Guerre Froide menace à nouveau la paix en Europe occidentale.

1950, dans le climat menaçant de la guerre froide, des milliers d’Américains débarquent dans les provinces françaises. Certains dénoncent cette « occupation » et ses risques comme les dockers rochelais qui refusent de décharger le matériel militaire américain et deviennent aux yeux du monde communiste, des héros. Mais eux vont assister au déferlement de l’American way of life comme à Poitiers, Châteauroux, ou Bordeaux… Au temps des Américains sera aussi cette improbable rencontre entre deux mondes.

Voir la bande-annonce

 

 

Le mystère des Désenchantées
2015 – Documentaire-fiction – 52’.

Réalisation : Didier Roten et François Vivier.

Première mondiale : Cinéma l’Eldorado Saint-Pierre d’Oléron avril 2015. Diffusion Histoire et France 3 Nouvelle-Aquitaine.

En 1906 paraît Les Désenchantées un roman de Pierre Loti qui dénonce la condition féminine dans l’empire Ottoman et lui a été directement inspiré de ces rencontres avec trois femmes voilées. Mais qui étaient-elles réellement ? Et qu’en est-il aujourd’hui de la condition des femmes en Turquie ? Lors d’une exposition photo à Istanbul, une jeune journaliste découvre les clichés que Pierre Loti a ramenés de ces voyages en Turquie au début du 20ème siècle. Intriguée par l’une d’elle représentant l’écrivain entouré de mystérieux « fantômes noirs », elle décide de partir sur les traces de ces femmes qui ont ouvert la voie à l’émancipation des musulmanes. D’hier à aujourd’hui, de la petite à la grande Histoire, cette aventure déroule le fil d’une thématique féministe très actuelle, à travers le récit d’une mystification littéraire orchestrée par une journaliste française et deux de ses amies turques et musulmanes, dont l’évasion à haut risque de leur harem stambouliote en 1906 va bouleverser l’opinion publique européenne. Le statut de la femme a toujours été emblématique de la dualité tradition-modernité qui demeure l’une des problématiques les plus déterminantes de la société turque et du monde arabo-musulman… Alors qui étaient réellement ces « désenchantées », ces « âmes sans visage » ? Quel fut leur destin ? Et n’est-il pas temps d’écrire au présent un nouveau chapitre à ce roman ?

Voir la bande-annonce 

 

ANANAHI, demain 
2012 – Documentaire – 52’.

Réalisation : Cécile Tessier Gendreau.

Prix du public au FIFO 2014, et Prix du public, 2e prix du jury et prix Lucien Kimetété au Festival International du Film Insulaire de l’île de Groix (FIFIG).

Quel avenir pour la jeunesse polynésienne ? Takanini, premier groupe marquisien à chanter sa culture, affirmer sa langue et ses valeurs à travers un style de reggae inédit, suscite par son originalité un engouement sans précédent dans le Pacifique Sud. Inattendu, ce groupe dérange par son message et subjugue par la puissance évocatrice de sa musique. A l’instar de nombreux jeunes polynésiens, cabossés, tiraillés entre tradition et modernité, les Takanini incarnent la complexité de se construire une identité après 200 ans d’acculturation… Ils ne cherchent pas à réécrire leur histoire, mais à s’y confronter pour s’inventer leur propre existence, en osant verbaliser la douleur enfouie de tout un peuple… Une prise de conscience pleine de force et de vie, qui leur permet de s’affranchir de l’héritage colonial et d’aspirer à une réussite sociale loin de toute assimilation occidentale… Un cri d’alerte à toute une génération pour l’inciter à se réveiller, se prendre en main… Alors qui sont ces jeunes polynésiens « nés dans cette dualité » « assis sur deux chaises », en quête de reconnaissance dans une société qui ne croit pas en leur capacité d’émancipation ? Entre résistance et résignation, comment parviennent-ils à exister ? Poiti, l’auteur-compositeur-interprète symbolise le dépassement de soi, la créativité – de vraies alternatives à toute schizophrénie culturelle – Il prône un mode de société plus respectueux de l’homme et de la terre, alors que la majorité des jeunes aspire à une société de consommation. Un véritable engagement du cœur qui interpelle et force l’admiration.

Voir la bande-annonce