Nos membres

VraiVrai Films

Florent Coulon

Nous privilégions les propositions originales et les regards singuliers, nous parions sur la production de premiers films et la découverte de nouveaux auteurs, en particulier de la région Nouvelle-Aquitaine. Ouverte sur le monde, VraiVrai Films cultive une relation engagée avec des documentaristes africains.

  • 55 rue Garnier, 17 100 Saintes
  • Année de création : 2011
  • Production audiovisuelle et cinématographique

 

Retrouvez le catalogue complet de Vraivrai Films sur son site.

La Colère dans le vent

2016 – Documentaire – 54’. Réalisation : Amina Weira.

Première internationale : États Généraux du Film Documentaire de Lussas, section DocMonde (2016).

Dans ma ville d’origine Arlit, au Nord du Niger, Areva exploite l’uranium depuis 1976. Aujourd’hui, une bonne partie de cette région, balayée par les vents de sable, est contaminée. La radioactivité ne se voit pas et la population n’est pas informée des risques qu’elle encourt. Cette exploitation a complètement désorganisé la vie de la population.

Une partie de l’année, de violents vents de sable enveloppent entièrement la ville. Ce vent de poussière propage des substances radioactives. Chacun cherche un abri. La ville devient calme, toutes les activités sont stoppées.

Mon père, travailleur de la mine d’uranium en retraite, est au cœur de ce film. Il va dépoussiérer ses souvenirs, les 35 années de son passage à la mine. Grâce à mon père, je vais à la rencontre d’autres anciens travailleurs qui ont certainement leur mot à dire.

Vivre riche
2017 – Documentaire – 53’. Réalisation : Joël Akafou.

Première internationale : Festival Visions du réel de Nyons (2017), Prix Meilleur documentaire de la compétition internationale.

« Rolex le Portugais » a tenté l’aventure au Burkina Faso voisin, sans succès. Le voici de retour à Abidjan, pour gagner beaucoup d’argent. Avec ses compagnons, âgés de 15 à 25 ans, il vit de de l’économie informelle, en particulier celle du « broutage », soit des arnaques sur Internet, en profitant des largesses pécuniaires de blanches en mal d’amour ou de sensations, qu’ils vont ensuite brûler dans les maquis (débits de boisson) ou les boîtes. Les protagonistes de Vivre Riche appartiennent à une jeunesse mutante, déboussolée par les années de guerre civile, qui entend ni plus ni moins « encaisser la dette coloniale ».

Extrait de Vivre riche

Trait de vie
2017 – Documentaire – 1h15’. Réalisation : Sophie Arlot et Fabien Rabin.

Première internationale : Festival du Film Nature & Environnement de la FRAPNA (2017), Prix Hérisson d’Argent.

Ils et elles portent l’image de paysans et paysannes « hors du temps », de fous, de doux rêveurs. Pourtant c’est dans la recherche d’un bien-être et d’une échelle de vie plus humaine qu’ils développent leur savoir-faire. Ces débardeurs, maraîchers ou même céréaliers qui travaillent avec complicité auprès de leurs animaux de trait, dévoilent la réalité de parcours engagés, atypiques et sensibles. Ânes, chevaux et bœufs leur donnent l’énergie quotidienne dont ils ont besoin pour porter, tracter… mais surtout l’énergie de continuer leur métier. La liberté qu’ils inspirent relève d’une forte volonté pour réussir le pari qu’ils se sont lancés : prouver que la traction animale est encore pertinente et évolutive.

Extrait de Trait de vie